Le gouvernement ne "peut plus faire sans les partenaires sociaux", dit Berger

Par
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, s'est dit ouvert à la proposition du gouvernement d'organiser des débats dans les territoires pour apaiser la grogne des "Gilets jaunes", mais attend de voir si ce projet est "loyal et franc" avant de se prononcer, à la veille d'une mobilisation d'ampleur à Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, s'est dit ouvert à la proposition du gouvernement d'organiser des débats dans les territoires pour apaiser la grogne des "Gilets jaunes", mais attend de voir si ce projet est "loyal et franc" avant de se prononcer, à la veille d'une mobilisation d'ampleur à Paris.