Le Sénat menace la réforme constitutionnelle de Macron

Par
Le président Les Républicains du Sénat, Gérard Larcher, a refusé mercredi la proposition d'Emmanuel Macron de limiter à trois le nombre de mandats consécutifs des parlementaires et de réduire - sauf à des conditions très strictes - le nombre de sénateurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président Les Républicains du Sénat, Gérard Larcher, a refusé mercredi la proposition d'Emmanuel Macron de limiter à trois le nombre de mandats consécutifs des parlementaires et de réduire - sauf à des conditions très strictes - le nombre de sénateurs.