Selon La Provence, le parquet de Marseille vient d'ouvrir une enquête préliminaire pour « trafic d'influence et recel », visant Bernard Squarcini, le patron du renseignement, à la suite des demandes de réquisitoire supplétif qu'avait formulées le 9 février le juge Duchaine. Le juge Duchaine, qui soupçonne un trafic d'influence entre « le Squale » (patron de la DCRI, direction centrale du renseignement intérieur) et le président PS du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, voit donc l'enquête sur ce point précis échapper à son contrôle.