Pourquoi les enfants d’immigrés peinent davantage à l’école

Par

Selon l'enquête Pisa, les enfants d'immigrés réussissent moins bien à l'école. Manque d’ambition des familles, poids des traditions, assignations dans l'orientation, impact de la crise, ghettoïsation croissante : les professeurs, proviseurs, assistantes sociales livrent leurs explications. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour beaucoup, ce résultat constitue une surprise. Non, ils n’avaient pas remarqué qu’à niveau social égal, les enfants d’immigrés réussissaient moins bien à l’école. Oui, le résultat de l’étude Pisa (voir nos précédents articles) les interroge, les bouscule ; parfois les révolte, plus rarement les désespère.