Croquis. Le mystère Penelope Fillon

Par

Portrait d’une femme si transparente que personne ne peut la voir… En mettant Penelope Fillon en couverture, le magazine Paris-Match de ce jeudi est censé apaiser l’affaire des emplois fictifs. Il ravive au contraire un mystère et un malaise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On la voit en photo, avec le pape, avec Frédéric Mitterrand, avec Nicolas Sarkozy, avec Bernadette Chirac, avec William le prince de Galles, ou le jour de son mariage… Reportage habituel qui raconte une célébrité. Une preuve de vie, serait-on tenté de dire, tant l’existence de cette femme, en tant que personne est une espèce de tabou. On sait que Penelope Fillon existe, on ne parle que d’elle depuis que Le Canard enchaîné a révélé qu’elle était l’assistante présumée de son mari. Depuis lors, on s’accroche à ce qu’elle a pu dire dans le passé, ou à ce qu’elle pourrait dire dans le présent, mais à part des images d’archives, elle reste insaisissable. Plus on brosse son portrait et plus elle se dissipe.