Recul du PS, surplace de l'UMP : la preuve par les chiffres

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Il manque un facteur essentiel dans votre analyse : le  nombre de listes en présence qui peut avoir un impact mécanique sur le recul de certains partis dans certaines villes (je pense à Lille ou Roubaix, par exemple, où on observe une multiplication des listes là où il y avait eu listes communes dès le premier tour).

Le FN ne monte pas...

Il a choisi soigneusement où présenter ses listes...Jamais là où il n'était pas sûr de faire un bon score.

Choix que n'a pas eu le FDG puisqu'il a dû se déterminer en fonction du choix des militants locaux du PCF.

Ce qui fait que le score du FDG autonome est très difficilement interprétable. 

Mais le présenter comme bon n'a pas de sens.

Jean-Luc Mélenchon a subi sur cette séquence opuis que la ligne Laurent a prévalu au PC plutôt que la sienne  ( OPA manquée ) 

Ca donne un beau gâchis. On continue tous à s'ignorer et à se diviser ( certaines fractures PC/PG ne sont pas près de se refermer ) et dans quelques années on aura un youyou de " vraie gauche " à la remorque d'un Pédalo PS dans un océan de droite.Après  5 ans de Sarkozysme, c'est un exploit méritoire...

 

Le bon score ce sera combien d"élus FDG avant, combien d"élus FDG après.

le PCF version PCF parisien a quitté le FDG pendant les municipales pour se placer à la "remorque du PS", comme vous dites. La ligne Laurent n'a rien gagné politiquement au sein du FDG. Allez faire un tour sur le site de l'Humanité. La plupart des communistes demandent la tête de Laurent. 

C'est un échec de la direction communiste, pas des militants communistes. Des sectaires seulement. L'OPA de Laurent/Chassaigne sur le FDG n'a pas marché. Chassaigne, le donneur de leçon, vient de se planter de manière magistrale à Clermont-Ferrand avec ses amis Ps.

Ca va comme ça ? 

Oui les blessures ne sont pas prêtes de se refermer, et d'abord à cause de ceux qui ont des positions sectaires, anti-FDG, anti-Mélenchon, anti-PG

 

  • Nouveau
  • 24/03/2014 18:56
  • Par

 

Politique merdique, injuste socialement et inefficace économiquement, résultats merdiques, quoi de plus normal comme dirait François Hollande !

Les voix  des baronnies locales du PS ne vont pas être contentes et elles sont plus écoutées à l'Elysée que les voix des milieux populaires qui souffrent.

Est-ce que François Hollande va changer de politique, peu probable.

Il est sur un cap néo-libéral et qui a toujours été le sien mais aujourd'hui il l'assume. S'appuyer sur l'aile gauche du PS qui peut sauver quelques villes, ou à d'autres forces plus à gauche encore, tout gardant ce cap politique, bonjour le numéro d'équilibriste pour les mois à venir !

Et pour les européennes, le pire est à venir surtout pour lui et son orientation politique désormais assumée.

Ce genre de "discussion" ne mérite pas mieux.

Mais pas un mot à propos des travailleurs qui y sont cantonnés toute l'année ...

C'est ça la "gauche" ...

Quel serait l'intérêt du FdG d'accepter maintenant ce qu'ils refusaient au 1er tour ? Obtenir quelques conseillers municipaux muselés ? Le PS a-t-il seulement conscience de sa morgue et de son insolence ?

J'espère que le FdG saura refuser avec panache.

 

Et donner carte blanche au  fm ou a l'ump .

Le FN à Paris ?????

 

A Toulouse également, l'attitude vis à vis du Front de Gauche du PS (P. Cohen) et de ses alliés PCF au premier tour est scandaleuse!

J'espère qu'il leurs auront craché à la gueule ?

Le FDG ne refuse rien parce qu'on ne leur a rien proposé...

Le local de la photo en est la preuve. 

Il ne faut pas inverser l'histoire... le PG a présenté des listes autonomes parce que les militants du PCF local ont choisi de rejoindre Mme Hidalgo.

Ils en ont pris plein la tête, ici entre autres. 

Vous voyez Hidalgo imposer des membres du PG en virant des gens du PC? 

Vous y croyez une demi-seconde? Un quart ?

Vous imaginez une seconde que quiconque se serait assis là pour " discuter " et refuser des " propositions inacceptables " ? 

Personne avec un minimum de stature n'aurait accepté ça. Et je ne ferai pas l'injure à Mme Simonnet de penser qu'elle en manque. Ce que montre le cliché ça s'appelle une fin de non-recevoir.

En termes plus crus " allez vous faire..."

 

Belle progression effectivement 

Je ne comprends pas votre message pourquoi trois heures de rencontre si c'est une position de principe?

N'enterrez pas trop vite le PC, il en a vu d'autres...m

Et l'avis du PG n'a pas à compter plus que celui du PCF.

René Revol, dirigeant national du PG, qui a réuni 49,97% des suffrages à Grabels, face à tout les autres, PS inclus...

Jean-Luc nous invente un bel exemple...la liste de Mr Revol était la seule de gauche face à un  divers droite et un sans étiquette plutôt centre-droit.

Tous les autres! Deux listes. Et pas de PS.

Plus c'est gros...

"Danielle Simonnet a souligné qu’après seulement 5 ans d’existence, le Front de Gauche peut être fier de compter plus de 33 600 électeurs à Paris, soit 5% des suffrages exprimés et 10,23 % des forces se réclamant de la gauche(PS&alliés, EELV et FdG). Alors que le PCF Paris a décidé de quitter le Front de Gauche pour s’allier au PS  pendant la période des municipales, ce score est seulement inférieur de 2% au résultat du front de gauche aux législatives à Paris de 2012, ce qui correspond au score du PCF lors des élections legislatives de 2007. Les résultats des listes du Front de Gauche à Paris confirment que ce choix politique de l’autonomie au premier tour était la bonne stratégie. "

C'est triste de nier la réalité. Le PCF à Paris ne représente pas 80% du FDG, il va falloir vous y faire. Et la ligne Brossat/Laurent encore moins ! 

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/26/1848605-jean-christophe-sellin-essuie-crampons.html

Vous le connaissez le "sans-étiquette" ? Révol, lui le connait. pas vous.

Il y a un paquet de "sans-étiquettes" soutenus par le PS aux élections précédentes, parfois même proche de Hollande !

Désinformation !

Aucun risque FN ni UMP dans le 20ème ! FN+UMP+UDI+MODEM = 30%

PS = 37,3 %

Accord EELV-PS = +10,90 %

RAISON DE PLUS POUR VOTER DANIELLE SIMONNET AU SECOND TOUR DANS LE 20è et permettre aux parisiens de s'appuyer sur une OPPOSITION DE GAUCHE au Conseil de Paris !

 

Alors pourquoi Rémi Féraud, à fait entendre au FDG qu'il était prêt à discuter ?

Voilà comment ça c'est passé :

http://www.alexis-corbiere.com/index.php/post/2014/03/25/Le-PS-entre-caporalisme%2C-arrogance-et%E2%80%A6-local-%C3%A0-balai

 

C'est intéressant mais l'échantillon est petit, et peut être pas représentatif; à confirmer donc...

 

Les pourcentages sont interessants; mais se sont  les voix qui sont révélatrices.

 

Dans une élection marquée par un taux très élevé d'abstentions et dans la mesure où le nombre de listes en concurrence diverge d'un scrutin (2008) à l'autre (2014), l'auteur devrait se défier des comparaisons dans le temps en pourcentages et s'attacher à comparer des nombres de voix. Le reste n'est que littérature ou journalisme...

Évidemment.  

  • Nouveau
  • 24/03/2014 19:03
  • Par

    Vous confirmez par cette analyse que le PS encore une fois fait grimper le FN !

     Est-ce par calcul où par incompétence ?

Quand les gens de gauche votent pour le FN c'est souvent par déséspoir de ne pas y trouver ce qu'il cherche, quand les gens de droite votent pour le FN c'est par conviction ou par déception de ne pas trouver à l'UMP une droite plus dure. Les idéologies du FN et de l'UMP ne sont pas loin l'une de l'autre, elles se fondent de manière naturelle.

    Vous êtes du PS, Non ?

    Car reporter les fautes sur les autres ce n’est que ce voiler la face. Oui le PS a toujours fait* et fait encore** tout pour qu’il y ait un FN fort quitte à perdre le soutient de sa base !

   *Tonton   **Flamby "Il faut noter que les Femmes de ces deux Présidents étaient-elles bien des Socialistes dans leurs actions et leurs Cœurs !"

D'ailleurs Marine herself 

Invitée de RMC, ce lundi 24 mars, la présidente du FN assure que son parti "a pu renaître de ses cendres grâce à Nicolas Sarkozy".

Et Marine Le Pen de poursuivre pour développer son raisonnement :

C’est l’effondrement de la politique de Nicolas Sarkozy, l’enfumage de sa politique, qui a permis au Front national, qui était à 4,5 aux législatives en 2007, d’être aujourd’hui une des grandes forces politiques du pays.

http://lelab.europe1.fr/Municipales-Marine-Le-Pen-remercie-Nicolas-Sarkozy-pour-les-bons-scores-du-FN-13584

Mais vous savez mieux qu'elle...

Effectivement, les socialistes n'ont plus aucune chance pour 2017 s'ils pensent ainsi

Eric Le Floch

Désolé, mais ce ne sont pas des socialistes.

Désolé, mais ce ne sont pas des socialistes.

Non, c'est encore plus rigolo parce que le FMI, qui était un tiers de la troïka, dit maintenant qu'ils se sont trompés sur toute la ligne et que l'austérité ne peut qu'enfoncer les économies. Donc France et Europe sont mainenant plus troïkesque que la troïka.

Personne n'est d'accord sur ce qu'est le socialisme. 

Jospin a dit " mon programme n'est pas socialiste

Hollande a dû répéter trois fois " je suis social démocrate

Un dessin peut-être?

 début 2012 , on ne parlait que Moody's, Standard & Poors, dégradation triple Z à la moindre dépense sociale.

La campagne s'est faite sur l'austérité ( baptisée rigueur en novlangue ) et la sécurité ( Valls ) 

Du coup le pays est schizophrène . on  veut de la  croissance sans confiance ( les pauv' patrons ont peur d'embaucher, avec la nouvelle Béhême à acheter ) des dépenses sans dette ( Aphatie veille )

C'est ingouvernable. Et le quinquennat à l'envers de Fanch' il va falloir y penser un de ces quatre...

ET au vu des résultats de ce 1er tour des municipales le sénat est perdu!!!!!!

Le sénat, il faut le fermer !
Pendant des années le PS, le PCF, etc. le voulait le supprimer. Maintenant ils y sont installés, confortablement ...

 

Le sénat, il faut le fermer !
Pendant des années le PS, le PCF, etc. voulaient le supprimer.

Maintenant ils y sont installés, confortablement ...

 

Le sénat, il faut le fermer !
Pendant des années le PS, le PCF, etc. le voulaient le supprimer. Maintenant ils y sont installés, confortablement ...

 

la belle affaire ;ça sert à rien et c'est hors de prix :qu'on y fasse des logements sociaux ou une maison de retraite ..

Franchement, on se fiche des jours sombres du PS - ce qui compte, c'est les jours sombres qu'ils nous préparent, à nous !

On s'en  fiche...

La gauche a gouverné contre le Sénat à chaque fois. Avec ça a changé quoi? 

Il y a le 49.3 ...Demandez à Rocard 

Hollande l'a d'ailleurs annoncé pour son pacte.

On a les priorités qu'on veut...

Et il serait malin de le faire pour une vraie réforme de la Justice avant les européennes. 

L'opposition aurait l'air fin de déposer une Motion de censure....

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

 

Déja que quand on vote contre eux, ils ont du mal à entendre, alors voter blanc ou s'abstenir pour protester?

 

                             VOTER FORT ILS SONT SOURDS.

 

Les électeurs de droite semble avoir comprit après l'expérience sarkozy. Il est tempts que ceux qui se considèrent de gauche le comprenne aussi.

 

 

Les gens de gauche abusés par le PS n'en sont plus là. On n'en veut plus tant qu'ils ne changeront pas de programme et de têtes (à supposer qu'ils en aient en réserve).

 

Voter blanc, c'est quoi? Si on ne veut pas prendre parti ou si on se fout des résultats, on reste au lit ou on va à la pêche!

Quelle connerie ce bavardage sur le vote blanc. Je vous rappelle que "Dieu vomit les tièdes!"

Les électeurs du FN ont intérêt à plomber l'UMP pour accélérer l'inévitable recomposition de la droite. 

Avec un Guillaume Peltier de l'UMP qui dit que "PS et FN c'est pareil " ça pousse au crime. 

Mais c'est un gars formé par le FN, donc...

Les choses sont très simples.

Le PS n'a encore rien vu dimanche! La baffe a été atténuée par l'enracinement de certains élus locaux qui ont capitalisé sur leur nom. En revanche, pour les européennes, cela sera vraiment sanglant.
En effet, les gens qui ont voté PS en 2012 n'ont strictement plus aucune raison pour voter pour ce nouveau (nouveau pour les naïfs) parti de droite. L'offre est meilleure à l'UDI, l'UMP ou même le Fhaine pour ce qui est de désespérer la population.

Les ministres sont dans le déni comme l'ont montré les grands numéros de Ayrault et d'autres. C'est vrai qu'un casting du type Moscovici, Peillon, Valls, Touraine, ceux dont on entend jamais parler tant ils sont 'effacés" cela donne envie de voter pour eux. Sans oublier les réussites extraordinaires comme celle de ne pas augmenter les retraites complémentaire, la sortie du chômage (ah bon vous n'avez pas remarqué??).  

C'est vrai que le pacte de responsabilité était inscrit dans le programme du candidat Hollande et que la gauche l'a choisi que pour cette promesse extraordinaire.  

Prenons des paris pour Juin: PS fourchette entre 6 et 12%, EELV 4-6 % FDG 7- 9%.

Je n'ose pas additionner les voix de gauche car je ne sais pas si je dois  inclure le PS. Si Bayrou ne se veut ni à droite ni à gauche, le PS lui à présent est bien de droite, et avec Valls de la droite dure.

Juin ? ? ?

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
  • Nouveau
  • 24/03/2014 19:52
  • Par

Très bonne analyse statistique Mr Huertas.

rappel élémentaire !

Sous la "gauche", la bourse et la droite  prospèrent... c'était vrai sous Mitterrand c'est encore vrai trente ans après...

SI JOSPIN s'est étalé ç'est un peu de la faute à Taubira,Chevénement et consorts ,à la campagne sécuritaire outrancière de la chiracquie,malgré un bilan économique acceptable!!! C'est ainsi que le système électoral de l'élection présidentielle à 2 tours est apparu aussi pervers qu'injuste et bien digne de notre 5ème république de merde!!!!
Non le << JOSPIN s'est étalé >> parce que tout le monde ( compris son parti ) ne croyait lui lancer qu’un avertissement, pas la faute aux autres fournisseurs de gauche !!! Qui est fautif ? le client ( électeur) ou le fournisseur ( Jospin ) qui proposait un produit plus tout à fait progressiste !!!

Très mauvaise analyse de 2002. Leçons toujours pas tirées ? Qui n'a plus (jamais) voté pour le PS depuis 2002 ? Allez faites un effort...

IL vaut mieux entendre ca que d'etre sourd !  

Analyse Laurent Maffeis (Parti de Gauche)

La poussée relative du FN
Elle n’est pourtant pas aussi massive et historique que les médias l’ont présentée. Epousant parfaitement la stratégie de communication du FN, toute l’attention des médias s’est focalisée sur 5 villes vitrines pour le FN. Omniprésentes sur les écrans depuis des semaines (29% de temps d’antenne FN sur France 3, 43% sur BFM-TV), ces villes ont tellement été assignées au vote FN que cette médiatisation en forme de propagande a eu un effet auto-réalisateur sur l’électorat de droite. Ramené au vote dans l’ensemble du pays, les résultats des listes FN ne représentent cependant que 4,78% des voix exprimées. L’essentiel de la dynamique FN dans ses villes vitrines provient d’ailleurs d’un vase communicant entre les votes de droite et ceux d’extrême droite. A Fréjus par exemple, là où la droite rassemblait 62% au 1er tour sur une seule liste en 2008, elle ne regroupe que 42% éclatés sur 3 listes cette fois-ci. Des électeurs de droite ont basculé vers le FN. Ce vase communicant est encore plus fort à Forbach où la droite faisait 63% en 2008 et s’effondre à 31% cette fois-ci, alors que le FN, qui était absent en 2008, obtient 35%. Le FN poursuit ainsi sa stratégie de conquête du leadership de la droite. Elle n’est pas encore achevée comme le montre l’exemple marseillais. Même s’il dépasse celui de Marine Le Pen à la présidentielle, le score réalisé par le FN (23%) n’a rien d’historique dans la ville comparés aux 22% réalisés aux municipales de 1995 et aux 28% réalisés par l’extrême droite aux présidentielles de 1988 et 2002. Et le fait que le FN puisse se maintenir au 2nd tour dans tous les secteurs de la ville n’est pas non plus une nouveauté historique puisque c’était déjà le cas en 1989 et 1995.

Naufrage du "tous derrière le PS" face au FN
Quant à Hénin-Beaumont le FN y est surtout fort des faiblesses de la gauche. Le choix du PCF d’abandonner au dernier moment la stratégie du Front de Gauche pour se ranger derrière un PS discrédité a porté le coup de grâce. Rappelons qu’à l’inverse, quand le Front de Gauche était représenté avec force par la candidature de Jean-Luc Mélenchon au même endroit aux législatives, le FN n’avait pas réussi à remporter l’élection. Cette responsabilité du PCF est d’autant plus lourde que le Front de Gauche était passé devant le PS aux législatives sur la ville d’Hénin-Beaumont en réalisant 21% contre 16% au candidat PS. Cette stratégie funeste du rassemblement derrière le PS a malheureusement aussi été appliquée par le PCF à Perpignan avec le même échec cuisant puisque la liste PS-PC passe de 24 à 11 % entre 2008 et 2014.

Pas vu à la télé !

Les résultats comparés du Front de Gauche et du FN

Le lepénisme médiatique ne déforme pas seulement la réalité du FN. Il conduit aussi à rendre invisibles les résultats du Front de Gauche. La comparaison des résultats effectifs des deux forces au 1er tour des municipales est à ce titre édifiante.
• En terme de listes présentées, nous sommes parvenus à dépasser les 600 listes alors que le FN n’atteignait que 594, loin des 700 annoncées à l’automne.
• Si l’on regarde les listes ayant franchi les 10%, c’est le cas de 308 de nos listes autonomes portant la stratégie du Front de Gauche et de 316 pour le FN. Aucun média n’a pourtant mentionné cette performance très similaire.
• Enfin en terme d’élus, le FN est largement distancé avec 473 élus au 1er tour contre 2 036 pour le Front de Gauche. Et le FN ne gagne qu’une commune au 1er tour contre 67 pour le Front de Gauche.

- See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/actualite/municipales-2014-la-percee-l-opposition-gauche-27392#sthash.wg9qaOTD.dpuf

Qelle est la signification de la comparaison de pourcentages sur des élections dont les taux de participation sont différents ? Les hausses ou les baisses constatées vont avoir un effet en terme de nombre de candidats élus maires ou conseillers municipaux. Mais pour l'augmentation ou la baisse de l'influence dans le corps électoral, là il faut regarder les nombres de voix : au premier tour, le nombre de voix du FN a-t-il augmenté ou diminué depuis la dernière élection?

A Marseille, je n'ai pas ces données brutes, mais avec un taux d'abstention de 46,47%, et un score de 23,16 % pour le FN, c'est 12,6 % du corps électoral qui a voté FN dimanche dernier. Me voilà rassurée !

résister s'applique également, de toute urgence, contre la politique des directions syndicales, CFDT en tête, laquelle relaie l'offensive gouvernementale contribuant à abandonner les salariés à ladite offensive; D'où la nécessité de reprendre en main les choses à ce niveau 

 

Mais Hollande n'est pas courageux, et il ne se doute même pas que ce serait du courage que d'agir comme vous le proposez. Il gardera sa ligne (et son petit air satisfait).

Bon ok !, comme je n'ai pas vocation à ne faire que me payer des barres de rire, bientôt je ferais sur le site de ce journal, une proposition de méthodes dans le domaine économique, qui me parait frappée du sceau du bons sens !

- Ceux qui se souviennent du pseudo Aletheïa (actif en 2010-2011),  savent en quoi ce pseudo insistait lourdement sur l'intérêt d'investir sur la jeunesse qui ferait les ingénieurs et les managers de demain,

- Ceux qui se souviennent du pseudo l'Alchimique (actif en 2011), savent en quoi ce pseudo insistait lourdement sur l'intérêt d'acheter Français, quitte à payer 10% plus cher,

- Le même pseudo insistait pour créer un passeport de formation citoyenne..individuel.

Disons pour faire simple ...que depuis toujours, je suis doué de très fortes intuitions, sur ce qui devrait marcher.

Pour ceux qui auraient quelques doutes, la Rédaction de ce journal, devrait pouvoir les éclairer, sur le sérieux de mes propos, sans aucun doute !

A+

 

 

Tout faux, Hubert Huertas, Titre : << Recul du PS, surplace de l'UMP >>, permettez moi de modifier : << Recul du Rose, surplace du Bleu >>

A votre titre, je préfère substituer ce qu'écrit le prestigieux journal allemand, Frankfurter Allgemeine Zeitung : Marine Le Pen a quintuplé ses résultats électoraux. Et cela résume toute la situation que cela plaise ou non !

Oui, Cigogne je me mets à la place d’un Allemand ou d'un Martien débarquant en France ce 24/03/2014, je prends toutes les listes et j’essaye de comprendre… Rouge ou Rose, ça veut dire quoi, PS, PC, Fdg …Bleu, UMP ou Le Pen ( Bleu Marine ), Vert, c’est nouveau et plus simple. Une analyse percutante de Huertas eut été combien de listes sans logo de parti ou de liste multi-logos, moi je m’y perds.

Dommage que vos analyses se noient dans ce flot de commentaires.

Bonjour et merci...

Cela permet à certains de les chercher... mais ce ne sont que mes analyses...

Désolé , mais je n'ai pas trouvé cet article sur le site du FAZ. Vous pouvez donner le lien?

 

Désolé , mais je n'ai pas trouvé cet article sur le site du FAZ. Vous pouvez donner le lien?

 

Il est vrai que l'allemagne elle connait!

Remarquez que sur cet article on évite soigneusement de donner les chiffres bruts.. le nombre de voix, et le rapport qu'il convient de faire avec l'abstention. Autrement dit, on parle de populisme, pas d'extrémisme, et on brode autour de chiffres mis en rapport avec l'abstention. La réalité est que le FN ne progresse pas en voix. FAZ a publié très tôt cet article ... signe que la pensée qui la sous tend est bien orchestrée... du prêt à pensée... à bouffer entre les brötchen et la currywurst.

Il n'y a pas si longtemps on lisait dans Mediapart que non le FN n'était pas un parti ouvrier, (vrai au sens où il ne défend pas la classe ouvrière mais il suffit de regarder où on vote FN pour comprendre que les exclus radicaux cherchent une façon d'envoyer des messages à la classe politique, messages dangereux pour un parti dangereux). La gauche radicale qui devrait faire un tabac avec un tel repli du PS ne fait pas de bons scores. Il y a matière à s'interroger. Pour que Hollande mette la barre à gauche il faut ou faudrait une forte poussée de la société civile et des démunis, elle n'est pas là. A Paris les bobos ne votent pas FN, à Hénin-B les exclus le font. Il faut sortir des incantations, le rejet de Hollande ne va pas dans le sens de MDP et la gauche doit s'interroger sur le pourquoi elle ne capte pas/plus les mécontents.

Cela doit faire longtemps alors que vous n'êtes pas allé dans une ville ouvrière. Non le FN ne recueille pas de vote ouvrier pas plus que l'UMP en tout cas (il y a toujours eu un vote ouvrier réac, ou catho... et il est stable depuis des décennies.).... Le FN dans les bastions ouvriers, vient surtout des habitants en lisière, au contact des quartiers ouvriers, ou nouvellement arrivant, profitant de marchés immobiliers avantageux. C'est le cas dans le nord, notamment à HENIN où les corons sont l'objet d'une spéculation foncière, on achète on rénove on revend de préférence à des familles moyennes qui ont renoncé à des centres villes plus chers plus prestigieux. A FORBACH c'est manifeste... Une population moyenne travaillant en Allemagne s'est installée, venant en appoint à une autre partie de la ville plus cossue que le wiesberg notamment ou les quartiers de mineurs ... Le FN fait un tabas chez les retraités, les commerçants, les travailleurs frontaliers qui entendent ainsi afficher leur différence avec les ouvriers justement. Cette analyse qui consiste à accuser les pauvres de voter FN est insultant.

Regardez Monsieur, les chiffres de l'abstention... 35 % d'abstention à HENIN BEAUMONT soir 6731 voix... pour 6606 voix à BRIOIS... soit 31% des inscrits...à FORBACH même volume d'abstention etc etc etc... Même MENARD à BEZIERS, après avoir fini de déverser sa bîle médiocre sur BFM ... connaît une abstention record... Si je peux encore vous en convaincre.. Regardez les scores de la SEINE SAINT DENIS... du sud et est val d'oise où les milieux populaires votent massivement à gauche. A ARGENTEUIL ce n'est pas la ZUP ou la dalle d'ARGENTEUIL qui vote à droite... mais le centre ville .. Dans le 93, on vote à nouveau FRONT DE GAUCHE et le score FN reste bas.

En sud ouest ... dans les départements où les ouvriers de l'agro alimentaire sont nombreux le vote FN est quasiment nul, d'autant que les extrémistes de droite n'osent pas s'afficher.

Au Sud Est par contre... pensez vous qu'à Cannes ou Nice, les frontistes soient les pauvres gens de l'ARIANE ou de la BOCCA ?  Le vote ouvrier n'a que très peu à voir avec le FN.. Les ouvriers seraient les premières victimes de leur politique... Demandez aux ouvriers de TOULON ce qu'est un quartier populaire où les ordures ne sont plus ramassées par les services municipaux frontistes .... Eux Monsieur ils savent ce qu'est ce genre de fléau.

Il y a une constante d'une élection municipale à l'autre, mais que personne ne relève, c'est l'inconsistance des argumentaires des différents partis. Pour l'opposition, quelle qu'en soit la couleur, ce doit être un test pour la politique du gouvernement. Et pour le parti au pouvoir, quelle qu'en soit la couleur, les municipales sont une élection d'intérêt local. J'ai encore en mémoire les discours tenus en 2008, en stricte et symétrique contradiction avec ceux qu'on vient d'entendre. Etonnez-vous après cela de l'incrédulité politique du citoyen, et de son mépris des politiciens.

 On va maintenant penser aux élections européennes, mais en quel termes? Peut-être , et bien malgré lui grâce au FN, sera-t-il tout de même question de politique européenne. Ironie de la situation, le Front National, une chance pour l'Europe?

Merci à vous de le souligner.

Et le pourcentage national de votants pour l'extrême gauche dix fois inférieur au pourcentage national de votants pour l'extreme droite?

Là où il n'y a pas de liste FDG, c'est encore pire (Hénin-Beaumont)

  • Nouveau
  • 24/03/2014 22:03
  • Par

"Front de Gauche / Front National " sur blog Mélenchon

"Le Front national dépose un nombre record de listes autonomes ? Non. Pas davantage qu’en 1995 et moins que nous ! 594 pour eux plus de 600 pour nous ! Il y a un nombre record d’élus lepénistes au premier tour ? Combien ? 473 ! Et nous ? Plus de deux mille. Le Front national gagne une ville au premier tour, Hénin Beaumont ? Nous en gagnons 67 au premier tour. A un cheveu près, nous passions le suivant, René Revol, dirigeant national du PG, qui a réuni 49,97% des suffrages à Grabels, face à tout les autres, PS inclus !

Ces chiffres vous stupéfient n’est ce pas ? Ils n’ont pas été évoqués une seule fois ni dans la soirée électorale, ni le lendemain matin, ni midi, ni soir. Et voici autre chose encore à savoir pour bien mesurer l’exploit accompli. Notre résultat moyen est de 11,42 % pour nos plus de 600 listes. Au total, 308 de nos listes dépassent les 10 %. Le FN, « triomphal » selon le dernier publi-reportage de quatre pages dans le journal « le Monde », ne les dépasse que dans 316 villes. Le triomphe du FN, c’est donc 8 listes de plus que nous à plus de 10 % ! Et voici une ultime info que vous ne risquez pas de trouver dans « Le Monde ». Nos 82 listes avec EELV recueillent en moyenne 15,32 % de suffrages. C’est infiniment plus que la moyenne du Front national ! C’est aussi bien davantage que les 9,69 % recueillis par les 95 listes où EELV s’était présentée seule. Et c’est ainsi que Grenoble voit pour la première fois l’opposition de gauche passer devant le PS. La troisième gauche est née, peut-être, ce dimanche à Grenoble. La leçon vaut ligne pour nous."

C'est très très très compliqué :

Pour 1000 votes exprimés, il faut déduire les nuls et les blancs (généralement inférieurs à 5%) reste donc 950 bulletins, si par exemple, votre liste FN obtient 100% des voix et bien cela fait 950 voix. Ça va, vous suivez ou je recommence ?

Sinon vous avez un livre très bien sur le sujet : "La politique pour les nazes" aux éditions La Peste Blonde - 2,5 fr chez Hamas Zone

  • Nouveau
  • 24/03/2014 22:26
  • Par

Je trouve les conclusions de l'article un peu courtes (je risque de regretter la voix plutôt que la plume d'un journaliste que j'admire pourtant). Et les commentaires toujours dans la délicatesse! 

Bon... Le FN arrive à capter les voix nombreuses des laissés pour compte (50% de la France n'a pas le bac, ne lit pas les journaux, ne fait même pas de commentaires insultants sur ce site et n'intéresse ni les politiques ni les journalistes, sauf pour sa partie lumpen prolétariat) qui se désolent de la construction des ronds points au lieu du maintien d'infrastructures de transports en commun correctes, qui ne comprennent pas pourquoi les projets économiques ne les concernent pas, ils ne sont pourtant pas ignares.

Un exemple: ils savent très bien que la baisse des charges est la condition de leur employabilité... Mais les dogmes ont la vie dure!

Ils savent enfin que les lendemains qui chantent de certains à gauche, qui gardent leurs emplois municipaux pour leurs copains, et auxquels eux n'auront jamais accès (ça devrait s'appeler la corruption, mais même sur ce média, on préfère de loin la grande à la somme des petites corruptions locales qui ne font pourtant pas moins de mal à notre pays), ça les dégoûte. Et il en est de même de la générosité de forme sortie des beaux discours dont ils n'ont pas besoin, ces beaux discours fussent-ils émaillés de vulgarité comme dans les commentaires, ils n'y entendent que ce qu'ils impliquent, ces discours lénifiants hors sol: le mépris de classe.

D'accord avec EG: les pourcentages n'ont aucune valeur comparative, seuls les chiffres absolus sont parlants, bizarrement impossible à trouver, tout le reste n'est que du blabla. cela consiste a comparer un paquet de carottes avec une poignée de poireau, c'est un non sens.

L'art de commenter pour ne rien dire !  Allez fendez-vous d'une démonstration "absolue" monsieur le trésorier du bon sens... 

voir le post de Jacques de Paris

 

C'est bien ce que je pensais, vos carottes et vos poireaux ne font qu'une soupe mais en rien une démonstration pouvant contredire les % de mon post.

Bien tenté, dommage...

Il est toujours tentant de faire passer des vessies pour des lanternes. Mais en l'occurrence, quand on compare les nombres et pas leurs interprétations, on trouve que le FN a fait près d'un million de voix, et le FdG à peu près 650000. Mais si ça vous console de penser que c'est l'inverse, c'est un remède pas cher, quoique peu efficace.

Hum... C'est très intéressant, publiez-donc le détail de vos chiffres, à n'en pas douter cela devrait être passionnant !

Ah, quand même !

Mille fois merci, Pizzicalaluna, car c'est seulement CE MARDI MATIN que j'entends parler pour la première fois des chiffres du FDG ! C'est déjà beaucoup mieux et surtout rassurant !

Alors petite question :

- est-ce que le FDG a idée de s'allier avec "NOUVELLE DONNE" et "LES VERTS" ?

C'est quand le "libre-échange outratlantique" qui sera effectif en FRANCE, qu'on en ressentira le besoin.... ou que les masques tomberont là encore ! (Je pense à N.D.).

Excellent analyse qui permet d'y voir un peu plus clair. Il est normal que la gauche perde des plumes dans cette élection compte tenu des ajustements qu'elle a eu à faire après 10 années de fléchissement du pays et compte tenu des scores de 2008. Mais la catastrophe n'est pas là, elle est même l'inverse de ce que les médias trop pressés de faire le buzz, ont laissé croire, à savoir qu'elle montre ses faiblesses malgré les scores de ses leaders, face au FN. Prise dans l'engrenage de ses difficultés (élections internes, tricheries, ennuis judiciaires, corruption...) elle n'a pas été en mesure de se montrer à la hauteur de ce que l'on attend d'une opposition solide et rassurante et tout particulièrement son secrétaire général, sans parler de la pression exercée par l'ancien président. Sa faiblesse se manifeste par ailleurs par son agressivité, prise dans ses démêlés internes elle joue au coup par coup au fil des événements, de l'actualité, des mouvements sociaux même les plus incertains, sans développer quoique ce soit d'un projet construit et audible. Un projet d'ailleurs qui aura à n'en pas douter quelques accointances avec celui du FN.

  • Nouveau
  • 25/03/2014 00:38
  • Par

Ciel un HARAGA !!!

Il y a des exceptions. J'habite à Juvisy sur orge et c'est un inconnu de 22 ans qui  présenté par une droite rassemblée autour de l'UMP vient de battre une liste PS PC EELV radicaux de gauche.. Ce qui fait de Robin Réda le + jeune maire du 91 (et sans doue de France)  élu au premier tour. La mairie était aux mains du PS depuis 45 ans. Le front de gauche a fait 14%. et le maire sortant  moins de 33% alors qu'en 2008 il avait été élu au premier tour avec + de 60% des suffrages.  Ici, il est évident qu'un grand nombre d'électeurs  (30% des votants?) sont passés du PS à l'UMP.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

C'est à se demander si les journaleux des média audio visuels se rendent compte de la manière dont ils parlent. Ils ne parlent pas, ils répètent, répètent le même mandala sur toutes les chaînes.

 

Entendre le même discours partout cela n'est pas de l'info mais de l'intox. Merci monsieur Huertas de le souligner. Aux citoyen-ne-s de faire par eux mêmes le tri entre la réalité (qu'il faut aller chercher) et cette propagande outrancière. Il est clair que pour la classe possédante, (hier, Pétain plutôt que le front populaire) aujourd'hui, Le Pen plutôt que la vraie gauche.

  • Nouveau
  • 25/03/2014 06:44
  • Par

Lol le FN prend Hénin-Beaumont. La vache quand même.

  • Nouveau
  • 25/03/2014 07:06
  • Par

N'en déplaise aux "démocrates", aux "gentils", ceux qui votent FHaine sont des abrutis ; "le parti anti système" ? N'importe quoi, cherchez à connaitre l'origine de la fortune des Le Pen et vous saurez s'ils sont anti système !

La seule vrai claque c'est le vote blanc et l'abstention

Exactement !

Oui, LE PEN partit très pauvre et arrive dans un luxueux château situé dans une zone non moins luxueuse !  En plus, à la tête d'une colossale fortune, milliardaire, avec des comptes en SUISSE et ailleurs (un homme averti ne met pas tous ses oeufs dans le même panier) ! Ca sent l'arriviste, mais comment ? That is the question !

Nous, on a beau travailler, toujours plus Rigolant, avoir fait des heures sups défiscalisées (hein COPE), rien, nenni, pas un sou de plus, pas un château ni un compte en SUISSE ! Ya comme un problème là !Surpris

A Hubert Huertas

Avez l'intention de faire l'analyse des votes FN ?

Qui votent pour le FN ?

Les ouvriers ? ceux qui votaient déjà à droite ?

Les cadres ?
La classe moyenne ?

Les femmes ?

La bourgeoisie ? une partie ?

 

Merci, si vous pouvez faire cette recherche et la publier.



A Hubert Huertas

Avez l'intention de faire l'analyse des votes FN ?

Qui votent pour le FN ?

Les ouvriers ? ceux qui votaient déjà à droite ?

Les cadres ?
La classe moyenne ?

Les femmes ?

La bourgeoisie ? une partie ?

 

Merci, si vous pouvez faire cette étude et la publier.



Cette étude existe. Je n'ai plus titre et auteur dans la tête (vieux cerveau qui fonctionne au ralenti) mais elle décoince certaines idées reçues... Je fouille, je vais bien la retrouver.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Pourquoi Le MOnde a t'il encore trouvé le moyen de mettre une photo de Le Pen  dans sa une d'hier. Ce journal est fasciné par le FN

Oui, parce que ça va faire vendre, avec les scandales qui arrivent ! Faut les suivre à ces journaleux ! La honte quoi !

41% des 18-24 ans sont allés voter.

50% des ouvriers

76% des plus de 60 ans.

Le déficit de la gauche et le succès relatif de la droite peuvent aussi être considérés à travers ces chiffres. 

La plupart des électeurs FN pense que c'est l'Europe libérale qui dicte la politique du pays. 

Le discours de l'autre gauche n'est pas assez clair -trop frileux ?-à ce sujet. 

 

Et que dites-vous d'une ville de plus de 25000 habitants, Tournefeuille, dont le maire, classé indéracinable, est passé de plus de 75% à 52% ?

Dans ma ville de THIAS, Val de Marne, 5 listes:

- UMP pour un sixième mandat !!!!,

- UDI (ex premier adjoint UMP qui veut devenir calife à la place du calife avec le renfort d'un ex conseiller municipal PS!!!!),

- PS,

- FDG et LO.

Pas de FN.

Résultat UMP+UDI+PS=plus de 90% des voix avec 59% de participation ! Dans les bureaux populaires la droite fait 70% et plus! Qu'en penser ?

Le PS est passé de 31% à 12%. Il a eu le culot de venir demander le soutien du candidat FDG. J'espère que ce dernier aura eu la sagesse de décliner.

Après tout aux élections ce sont les électeurs qui votent. Qu'ils se débrouillent maintenant ! On a les dirigeants qu'on mérite. La bêtise n'est jamais pardonnable.

Et que dire d'un directeur de cabinet (éjecté de Solférino) d'un président de collectivités territoriales PS,  qui courent traficoter avec son président PSauprès d'un candidat UMP pensant qu'il serait en tête aux municipales, alors que c'est le PS qui est arrivé en tête dans la plus grosse mairie (qui veut la tête et du directeur et du président ? Que croyez-vous qu'il va arriver à ces dingos qui apportent la preuve que leur carrière personnelle importe plus que l'intérêt général ? Espérons que le PS s'il gagne, comme s'il ne gagne pas, fera le grand nettoyage : à dégager. Il est temps d'apporter des gages de bonne moralité.

Et confirme-t-on la rumeur de Villejuif : une alliance droite-gauche pour virer la maire PC ?

Villejuif : Apparemment oui vu la sanction de EELV :

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/villejuif-eelv-suspend-gandais-et-lipietz-24-03-2014-3705057.php

On ne peut par hypothèse rien prouver par la comparaison de chiffres exprimant un ratio de suffrage exprimés, sans intégrer la question du taux de participation et de la progression de la population électorale.

C'est donc uniquement en comparant les taux de suffrages rapportés au nombre d'électeurs inscrits d'une part, les nombres de voix obtenus d'autre part, que l'on peut vraiment étayer son analyse sur les chiffres.

Il est regrettable que mediapart ne se livre pas à ce salutaire exercice journaliste qui le distinguerait encore un peu plus du reste des médias.

C'était bien le sens de mon commentaire...

  • Nouveau
  • 25/03/2014 14:23
  • Par

Cet article est confus et imprécis ce qui m'étonne de la part de Mr Huertas. il compare allègrement les variations de pourcentage entre elles. Cela n'a pas de sens mathématique. il faudrait faire la même analyse à partir du nombre de voix exprimées. Un même nombre de voix exprimées peut représenter une augmentation ou une réduction en % des résultats. Cela dépend du nombre total de participants. Aucun journaliste n'aurait-il la volonté (ou la compétence :-) ) de réaliser cette analyse en nombre de voix pour comprendre si le FN progresse réellement ou si tout est dù à une illusion d'optique crée par l'abstention massive?

Si je regarde les chiffres identiques mais mis en perspective de façon différenciée on arrive pas à la même conclusion. Où est la juste mesure?

http://www.liberation.fr/politiques/2014/03/24/municipales-ce-que-revelent-les-chiffres_989736

  • Nouveau
  • 25/03/2014 14:58
  • Par

Je partage totalement l'avis qui critique la méthode de comparaison : comparer l'évolution des résultats en fonction des seuls pourcentages c'est carrément se tromper d'approche, et vouloir tromper qui ?, puisque les % obtenus sont ceux des suffrages exprimés.

Le bon calcul serait en "nombre de votes"/nombre de votants/nombre d'inscrits.

De fait, on peut multiplier par 3 un nombre de votants et pourtant avoir une baisse en % : il suffit de faire bouger l'univers de référence, en l'occurrence et dans le cas qui nous intéresse, un univers où la grève du vote est la principale variable explicative.

 

Une telle méthode qui prétend "informer" frise le gangstérisme, à moins que ce ne soit de la misère en milieu qui va voter PS dimanche prochain !

  • Nouveau
  • 25/03/2014 15:03
  • Par

... la seule vraie difficulté est d'avoir les chiffres bruts, et des chiffres comparables avec 2008. A ce jour, on ne dispose me semble--t-il que des résultats des communes d'au moins 1 000 habitants pour 2014 et d'au moins 3 500 pour 2008... Qui dit mieux ?

Valls annonce un taux de participation national, mais pas de chiffres  ! : nombre d'inscrits, nombre d'électeurs, répartition des voix au niveau national...

Le site Internet de son ministère nous offre "royalement"Clin d'œil les résultats par petits bouts : ma commume =oui, le pays = non ! Tout un programme.

Le PS pratique une politique pro sioniste et atlantiste alors que l'électorat de gauche est contre cette politique qui notamment foule au pied la situation des droits de l'homme en Palestine. En matière économque idem avec un Moscovici dont les positions sionistes sont connues et qui par sa renonciation a séparé les banques de dépôts des banques spéculatives, fait le jeu de la finance dont nombres d'entre elles sont aux mains de pro sioniste comme les Rothschild. Cette non séparation des banques intervient/se maintient alors même que, grâce à la dérégulation voulue par Sarkosy en 2009 en faisant sauter le verrou qui consistait à forcer les banques françaises à provisionner (Charges donc) les sommes risquées par leurs clients, les banques, Crédit Foncier de France en tête dont nous savons qu'il est filialle de BPCE dont le rapprochement a été piloté par François Pérol de chez Rothschild d'où est aussi issu son successeur à l'Elysée Emmanuel Macron, les banques disais-je vont introduire en douce des prêts Subprime (surnommé à Neutrons). Ces prêts vont être titrisés et accolés à des valeurs sûres. Ces prêts par paquets sont des prêts à taux "variables" que le CFF a souvent fait signé en cachant le fait que le taux n'était plus fixe au delà de 5 ans ... La dérégulation voulue par Rothschild/Sarkosy/Perol est criminogène ... 

Moscovici continue donc cette sournoise voie qui va emener au crach les dépôts français, dont nous savons qu'il rapportera d'abords aux banques qui récolteront du cash à vendre ses produits toxiques en les vendant ensuite sur les marchés avant qu'ils n'explosent. C'est en fait le même circuit dans le privé, que le fait de vendre des bons de dettes publiques d'abords payés par l'état aux banques et ensuite refilés sur les marchés financiers sans savoir si un jour ces bons au final ne vaudront plus rien comme la dette grecque. Le mouvement récent du CFF a été initié par la mise en garde de la maquerelle en chef (la BCE banque privée) qui a ordonné à la BPCE de trouver rapidemment du cash si elle voulait conserver sa capacité à emprunter. La mise en garde de la BCE envers la "BPCE" provient du fait que la BPCE n'a touhours pas soldé la "faillite" de sa filliale NATEXIS dont la création avait été "pilotée" par Rothschild Pérol uniquement pour pouvoir spéculer à l'étranger, (et avant la dérégulation Sarkosy de 2009) sur les marchés toxiques dits Subprimes. Aujourd'hui Natexis est rempli d'actif pourris dont le gouffre se chiffre à plusieurs milliards d'euros ... 

    

 

(suite)

C'est donc par cette politique qui consiste à maintenir ces activités de banques spéculatrices et dangereuses auprès des banques "saines" que Moscovici met en danger l'épargne des français. Une nouvelle crise majeure des subprimes en France serait le terreau d'une colère légitime des français, colère dont le Front National n'attends qu'à canaliser la force. Pourquoi le sionisme travaillerait-il pour le Front National ? Pour sa politique islamophobe ? N'oublions pas une chose, c'est que le but sioniste démarrer au milieu du 19ème siècle a vu son succès grâce au NA ZIsime et l'utilité de la terre palestinienne donnée aux Rothschild en 1917 ... Lorque l'on comprends le travail de la finance qui amena à travers le très controlé traité de Versailles à la montée et au financement du nazisme par la fianance de Wall street notamment grâce à la BRI à Bâle, il n'est idiot de se demander si finalement le mot NAZI ne signifie pas NAtional ZIonism. Les agents sionistes comme Victoria Nuland (US) et Fabius, ne préparent-ils pas le terrain aux exactions d'extrême droite nazillonne en Ukraine dont nous voyons déjà que l'extrême droite israelienne appelle déjà les 200 000 juifs ukrainiens à venir en Israel pour peupler les colonies illégales ... D'autres comme Moscovici Pérol et Macron (Rothschild) ne continue t-ils pas à favoriser le terreau pour une nouvelle crise économique dont nous savons que la résultante est souvent la déstabilisation démocratique et la montée des extrémismes. Rappelons nous la formule Rothschild depuis les guerres sponsorisées napoléoniennes ... La guerre=dette publique. Ces guerres et divisions sciamment orchestrées ont permsi en 200 ans de faire monter la puissance financière sur les Etats nations au détriment des démocraties.

Le PS est le meilleur allié de la crise, l'UMP de Sarkosy ne l'est pas moins et le point commun de ces deux là est une position non pas gaullienne mais pro sioniste et atlantiste trop fortement teintée d'un libéralisme qui glavaude le mot liberté. L'UMPS est le meilleur allié du FN. Marine Le Pen n'a plus qu'à tendre les bras ... Hollande, Valls, Moscovici, Fabius, collabos! Sarkosy aussi! Il faut redonner du gaullisme à la droite et du Jaurès à la gauche. Refondation à droite, refondation à gauche. Exit l'inaction sur tapis roulant vers le précipice. 

L'Explication par Israël, bla bla bla.

N'est-ce pas le "conseiller des conseiller", de Sarko et de Hollande, celui qui patronise le Rothschildien Emmanuel Macron, le sieur Attali, qui nous parle de gouvernance mondiale en Israel à Jérusalem ... après la troisième guerre mondiale nous dit-il très calmement ... Fantie, vous me semblez intelligente, j'ailerais vous entendre blablater moi sur ce sujet du très "sérieux" bouffon Attali ... Vous en pensez quoi à l'anti defamation league ? Nous voyons bien qu'au USA comme en France Israel dirige de nos jours, il faut dire que c'est la terre Rothschild et qu'ils créent nos monnaies aussi ...

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Cela dit, que l'Ump qui prétend protéger les plus faibles (c'est leur dernière supercherie en date...), se foutent comme de l'idée de la température de leur premier biberon, que le Fn profite de leur NI-NI à la con, pour distribuer à la tête du client les solidarités publiques, n'est un secret pour personne de sensée !

A mon humble avis !

  • Nouveau
  • 25/03/2014 18:04
  • Par

Très intéressante mise en perspective... Pour autant, même si vu de loin, la stratégie de cette course de la droite après le FN paraît contre-productive, il n'empêche que l'ancrage, l'influence de ces idées extrêmes est tel, que je ne vois pas les cadres de l'UMP se recentrer avant longtemps...

L'impasse dans laquelle le Tea party met la droite états-uniennes, les obligeant à soutenir des positions radicales qui les éloignent des électeurs, hélas, est loin derrière nous... Après des décennies de matraquage, les idées du FN semblent de moins en moins un repoussoir pour la droite républicaine, malheureusement...

Ca avait l'air intéressant dans ma tête ce que je raconte avant de l'écrire...

Quand on n'entend l'humaniste Raffarin défendre le ni-ni et renvoyer à égalité dos à dos FN et PS, comme Fillon, on se dit qu'ils ont perdu la grande aiguille.

Folledingue va finir par paraître raisonnable à côté de ces cons...

Seguin est bien mort et Juppé, Baroin sauvent les apparences d'une droite qui se radicalise pour paraître plus à droite qu'Hollande.  

Des lemmings...

 

Les distributions de dividendes en 2013 plombent l’investissement des entreprises

 

Les résultats du CAC 40 pour 2013 soulignent encore une fois combien le coût du capital pèse sur le tissu productif français : avec des profits en baisse de 8 %, les grandes entreprises augmentent leur distribution de dividendes de 6 %, au détriment de l’investissement.

En 2013, les entreprises du CAC 40 ont réalisé 48 milliards d’euros de profits, en diminution de 8 % par rapport à 2012. La croissance en panne dans la zone euro, le ralentissement des pays émergents, l’appréciation de l’euro et des dépréciations d’actifs se combinent pour expliquer ces moins bonnes performances.

Pour autant, les actionnaires de ces entreprises vont ressortir gagnants de cette baisse de forme puisque les dividendes progressent de 6 % pour s’établir à 39 milliards d’euros. Ainsi, un peu plus de 80 % des profits du CAC 40 sont utilisés à la distribution de dividendes.

85 % des profits partent en dividendes

Est-ce une année exceptionnelle ? Aucunement. Comme le montre le graphique ci-dessous, à la fin des années 1980, toutes les entreprises non financières – cela va donc au-delà du CAC 40 - distribuaient 30 % de leurs bénéfices en dividendes. En 2012, c’était 85 % ! Et la tendance est croissante ces 25 dernières années. Lorsque les entreprises françaises créent de la richesse, elles ne privilégient ni l’investissement pour préparer l’avenir et renforcer leur compétitivité, ni l’emploi, mais la rémunération des actionnaires.

2,6 fois plus de dividendes que d’investissements !

On en est arrivé à une situation où, alors qu’au début des années 1980 les sommes dépensées pour les dividendes représentaient la moitié de celles consacrées à l’investissement net (l’investissement brut auquel on retire la consommation de capital fixe due à l’usure et à l’obsolescence des machines anciennes), aujourd’hui elles représentent 2,6 fois plus que les dépenses d’investissement !

Cette situation pénalise déjà le secteur productif français qui accumule les décennies de sous investissement chronique. Elle risque également d’entretenir la méfiance des investisseurs internationaux qui, selon le dernier sondage mensuel de Bank of America Merril Lynch, souhaitent une augmentation des dépenses d’investissement des grandes entreprises à une majorité de 58 %.

Un véritable pacte de responsabilité, celui qui « responsabiliserait » les chefs d’entreprise français et leurs actionnaires, devrait mettre sur la table la nécessité de privilégier l’investissement avant les dividendes. Au milieu des années 1970, le chancelier allemand Helmut Schmidt avait énoncé un théorème devenu célèbre : « les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain ». Un regard sur le capitalisme français contemporain montre malheureusement que désormais, « les profits d’aujourd’hui font les dividendes d’aujourd’hui, le sous investissement de demain et le chômage d’après demain ».

"A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire". 

http://www.legrandsoir.info/quelle-hypocrisie-des-etats-unis-de-la-france-et-compagnie-pour-la-crimee.html

Quelle hypocrisie des États-Unis, de la France et compagnie pour la Crimée !

Par Françis MELOU

- Quand on sait que la Palestine est occupée, colonisée, annexée, volée, pillée depuis plus de soixante ans !

- Quand on sait qu’Israël se moque de toutes les résolutions à son encontre !

- Quand on sait qu’Israël annexe à tour de bras, déplace des populations, fait de la ségrégation au sein de sa population !

- Quand on sait qu’Israël construit encore et toujours dans les territoires Palestiniens !

- Quand on sait qu’Israël bombarde impunément des poches de résistants palestiniens !

- Quand on sait qu’Israël arraisonne des bateaux sur les eaux internationales !

- Quand on sait qu’Israël élimine par des assassinats ciblés partout dans le monde des hommes et femmes luttant pour la libération de leur pays !

- Quand on voit la frilosité des prétendues négociations pour un accord de paix !

- Quand on voit l’indifférence des puissances ONU, EU, EU sur ces comportements hors la loi !

- Quand on voit l’acharnement et même les condamnations sur ceux qui veulent, par de la résistance non violente à travers le Boycott, Désinvestissements, Sanctions,

- Quand on déclare et qu’on rédige une circulaire pour interdire la pratique du boycott !

Aujourd’hui, face à la Russie, qui a organisé un semblant de référendum pour le rattachement au bloc URSS, où la majorité des habitants semble pour, on (EU, UE, France...) déballe l’arsenal des sanctions, boycott et désinvestissements pour la Russie !!

Ah ! Là on peut appliquer le boycott, mais jamais contre Israël !!

Quelle hypocrisie !

Quelle honte !

On comprend bien là les deux poids deux mesures !

Et pendant ce temps on crève à Gaza et en Cisjordanie !!

1896724_731084633592130_679771841_n.jpg

Il ne s'agit pas d'appeler à détruire Israël, mais de faire pression pour que cet Etat cesse d'être raciste et criminel.

C'est la honte de la France et du parti socialiste, que de soutenir un tel régime d'extrême-droite raciste, soutenu ardemment par le CRIF. Encore une raison pour laquelle je n'ai plus envie de voter PS et que ce parti socialiste me dégoute. Et pourtant l'engagement numéro 59 du programme présidentiel de Hollande s'engageait à agir en faveur de la Palestine...autre promesse non tenue par le PS, qui flirte toujours plus avec le CRIF qui soutient cet Etat raciste.

Alors qu'il existe une gauche israélienne, non raciste, dont la pensée de Shlomo SAND est un exemple pour la paix dans la région, comme solution humaniste à apporter à Israël et au conflit israélo-palestinien.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale