Un haut fonctionnaire corse assassiné par un commando

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’un des principaux responsables administratifs du département de la Haute-Corse a été assassiné dimanche soir à Aleria par un commando à moto qui lui a tiré dessus. Jean Leccia, 53 ans, qui occupait le poste sensible de directeur général des services au conseil général de Haute-Corse à Bastia, a été tué vers 23h20 au volant de sa voiture par deux hommes circulant en moto sur la RN 198, à la sortie nord d’Aleria, sur la plaine orientale au sud de Bastia.

La victime dirigeait aussi le cabinet du président PRG du Conseil général, Joseph Castelli, un proche de celui de l’exécutif de la Collectivité territoriale de Corse et député PRG de Haute-Corse Paul Giacobbi, dont un proche conseiller, Dominique Domarchi, avait été assassiné il y a trois ans, également un soir d’élections. Jean Leccia, qui était seul à bord de sa voiture, regagnait son domicile bastiais de retour du village de San-Gavino-di-Fiumorbu où sa fille se présentait aux élections municipales. Son ex-épouse et leur fille le suivaient à bord d’un autre véhicule.

Le ministre de l’intérieur Manuel Valls a exprimé son « effroi » et assuré dans un communiqué que « tous les moyens seront mis en œuvre afin de permettre l’identification et l’interpellation des auteurs de ce lâche assassinat ». Il a aussi adressé à la famille de la victime ses « sincères condoléances ».

Jean Leccia avait été gardé à vue en 2011 dans le cadre d’une enquête sur des affaires de marché public au conseil général de Haute-Corse. Il avait aussi été entendu comme témoin dans une autre affaire concernant l’utilisation de fonds publics à des fins privés pour la construction de gîtes touristiques appartenant à des élus ou des proches du conseil général.