La France répond à l'Onu sur les "Gilets jaunes"

Par
Le gouvernement français a justifié l'utilisation d'armes de force intermédiaire dans les manifestations des "Gilets jaunes" par la violence des "attroupements", dans sa réponse aux inquiétudes de l'Onu, selon un argumentaire révélé mercredi par Le Monde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a justifié l'utilisation d'armes de force intermédiaire dans les manifestations des "Gilets jaunes" par la violence des "attroupements", dans sa réponse aux inquiétudes de l'Onu, selon un argumentaire révélé mercredi par Le Monde.