Geneviève Fioraso, une surprise ministérielle pour l'université et la recherche

Par

La nouvelle ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche vient d'annoncer « une nouvelle loi d'orientation » sur l'autonomie des universités pour 2013, en remplacement de la LRU tant combattue par la communauté des enseignants-chercheurs. Portrait de cette adepte de l'innovation qui a beaucoup œuvré au rapprochement de l'industrie et de la recherche dans l'agglomération grenobloise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Surprise du gouvernement, la nouvelle ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso est une quasi-inconnue sur la scène nationale. Son arrivée au gouvernement Ayrault était d’autant moins attendue que Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, a longtemps misé sur un grand ministère « de la maternelle à l'université ».