Bachelet: 55.000 personnes liées à l'EI doivent être jugées ou libérées

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

pour la France il n'y a aucun combattant puisque tous ceux qui ont quittés l’hexagone ne voulez plus faire parti des Français mais créer un pays islamique. 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale