L'ex-patron de l'athlétisme mondial bientôt jugé en France

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'ancien patron de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, et son fils Papa Massata Diack seront jugés en France pour corruption et blanchiment en bande organisée, a-t-on appris lundi de source judiciaire.