L'enquête de la brigade financière accable Julien Dray

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Accablant. Le dossier judiciaire visant Julien Dray, dont l'épais rapport de synthèse –il fait 86 pages– que la brigade financière (BF) a remis le 13 juillet au parquet de Paris constitue le point d'orgue, ne laisse guère d'espoir au député de l'Essonne –et à plusieurs de ses proches– d'échapper à un procès. Une myriade de chèques à donner le tournis, des fausses factures, des paiements en espèces non déclarés... Les policiers ont accumulé les charges en moins de sept mois.