Pour financer la présidentielle, EELV vend son siège et compte sur les dons

Par

Selon Challenges, Europe Écologie-Les Verts, endetté et sans ressources, va vendre son siège parisien pour 2,9 millions d'euros. Pour financer la campagne présidentielle, le parti écologiste compte surtout sur les dons.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un enjeu clef de la prochaine présidentielle. Comment financer la campagne ? Surtout quand on est un parti endetté, dont de nombreux militants sont partis, dont beaucoup d'élus ont quitté le navire et ne reversent plus leurs indemnités, et que sa figure de proue espérée a jeté l'éponge. Depuis le désistement de Nicolas Hulot, Europe Écologie-Les Verts a annoncé qu'il souhaitait présenter un candidat en 2017 – il sera connu à l'automne, après un vote des militants.