La « contribution climat énergie », ou l'art de se gâcher la rentrée

Par et

L’annonce d’une première mesure de fiscalité écologique, mercredi à Marseille devant les écologistes, a été plutôt mal reçue par les socialistes réunis en université d’été. Un nouveau cafouillage sur la forme, qui illustre les hésitations du gouvernement. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 De nos envoyés spéciaux à La Rochelle et à Marseille