A Bordeaux, EELV s’interroge sur son lien à la gauche

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si les écologistes aiment répéter combien leur pensée est complexe, leur positionnement sur l’échiquier politique semble l’être devenu tout autant. À l’occasion de la mise en scène du quarantième anniversaire de la première candidature écolo à la présidentielle (celle de René Dumont en 1974), lors de son université d’été à Bordeaux, Europe Écologie-Les Verts (EELV) a souhaité faire le point sur sa proximité avec la gauche et le centre-droit.