Di Maio prône la "ligne dure" face à l'UE sur la question des migrants

Par
Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien qui a lancé un ultimatum à la Commission européenne, a déclaré vendredi matin que seule une "ligne dure" pourrait permettre à Rome d'obtenir de ses partenaires européens une répartition des migrants qui arrivent sur les côtes italiennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - Luigi Di Maio, vice-président du Conseil italien qui a lancé un ultimatum à la Commission européenne, a déclaré vendredi matin que seule une "ligne dure" pourrait permettre à Rome d'obtenir de ses partenaires européens une répartition des migrants qui arrivent sur les côtes italiennes.