« Alain Soral est un aiguillon pour le FN »

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Du PCF à Égalité et Réconciliation, en passant par le Front national, l'essayiste Alain Soral a un parcours tortueux, qui a abouti à la création avec Dieudonné d'un parti antisémite baptisé « Réconciliation nationale », mais aussi à l'émergence d'un mouvement virtuel qui frôlerait les 7 millions de visiteurs uniques chaque mois. Une popularité bien au-dessus des 200 000 utilisateurs qu'attirent le PS ou Les Républicains.