Les centres de traitement des brûlés fragilisés par la crise du système de santé

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La ministre de la santé, Agnès Buzyn, a annoncé, mardi 18 septembre, un plan centré sur le désengorgement des urgences, vitrine des hôpitaux. Réduire la crise du système de santé à un seul service paraît illusoire au regard des scandales qui, régulièrement, mettent en lumière la déliquescence de services hospitaliers soumis aux multiples plans de restructuration et réformes successives.