Avec la «Bataille des dames» à Paris, le sexisme des médias s’épanouit

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les campagnes passent, les clichés perdurent. L’affrontement entre Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) et Anne Hidalgo (PS), la fameuse « bataille des dames », se raconte dans les médias à travers une coupe de cheveux, une hauteur de talons, l’assignation à un rôle de mère ou de compagne. Pas seulement dans la presse féminine ou people. Mais dans les médias généralistes, qui, bien souvent, réduisent les candidates à leur genre.