La France insoumise entre en phase finale de structuration

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nomination d’une équipe dite opérationnelle, constitution de groupes afin de rédiger des synthèses de la boîte à idées lancée en août, évolution des outils de communication… D’ici au dernier week-end de novembre, qui verra l’organisation d’un grand rendez-vous de deux jours à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) devant rassembler environ 1 500 Insoumis, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon s’organise au fil d’un processus appelé « convention ».