Paris balaye les accusations de déstabilisation de Salvini

Par
La France, accusée par le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini de chercher à déstabiliser son pays en renvoyant les migrants vers l'Italie, ne cherche à déstabiliser personne, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France, accusée par le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini de chercher à déstabiliser son pays en renvoyant les migrants vers l'Italie, ne cherche à déstabiliser personne, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement français.