6.000 euros pour les chefs d'établissements performants

Par

Les bons élèves ont des images, les principaux et proviseurs auront une prime de 6.000 euros. Elle sera versée tous les trois ans en fonction de leurs résultats, annonce le ministre Luc Chatel. Tollé chez les enseignants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, l'a annoncé ce matin du 25 janvier: les chefs d'établissement bénéficieront de rémunérations variables selon leurs performances, «comme cela existe dans l'immense majorité des entreprises de notre pays». La prime pourra atteindre 6.000 euros tous les trois ans. «C'est un système éducatif moderne qui se fixe des objectifs et qui cherche à améliorer ses performances», a-t-il précisé à l'antenne de France Info. La mesure est le résultat de 14 mois de discussions sur la rémunération, le statut et les conditions de travail des principaux et proviseurs, selon le SNPDEN, assis à la table des négociations avec le Sgen-CFDT et I&D (Indépendance et direction).