L'Assemblée limite le droit de grève dans le transport aérien

Par

La proposition de loi UMP visant à encadrer le droit de grève dans le secteur des transports aériens a été votée à l'Assemblée nationale dans la nuit du 24 au 25 janvier. La gauche a voté contre, estimant que le droit de grève était remis en cause.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La proposition de loi UMP visant à encadrer le droit de grève dans le secteur des transports aériens a été votée à l'Assemblée nationale dans la nuit du 24 au 25 janvier. La gauche a voté contre, estimant que le droit de grève était remis en cause.