C’est la nouvelle lubie des candidats à la présidentielle. Leur remède anti-crise, anti-délocalisations, anti-chômage. Voici le cocorico industriel érigé en doctrine économique pour la France de 2012, remède de choc pour une industrie en déconfiture.