Le zèle de fonctionnaires du CNRS vise les chercheurs étrangers

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En ce début d’année, les directeurs de 50 à 60 laboratoires du CNRS viennent de recevoir sur leur boîte mail de nouvelles instructions en matière de recrutement qui les ont surpris. Dans le cas où ils voudraient employer en tant que contractuel (en contrat à durée déterminée) un chercheur de nationalité étrangère, ce message leur indique la marche à suivre : ils sont invités à remplir un formulaire détaillant les états civils de la personne à recruter, mais aussi de son conjoint, mais encore de son père, de sa mère et de ses enfants. Et enfin de ses beaux-parents ! Non sans avoir oublié de décrire ses « voyages hors de France ».