Interrogatoire tendu de Bendaoud, le "logeur de Daech"

Par
Vedette malgré lui du premier procès lié aux attentats du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud, dernier logeur de deux auteurs de cette tuerie revendiquée par le groupe Etat islamique, s'en est tenu jeudi à sa version, lors d'un interrogatoire tendu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Vedette malgré lui du premier procès lié aux attentats du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud, dernier logeur de deux auteurs de cette tuerie revendiquée par le groupe Etat islamique, s'en est tenu jeudi à sa version, lors d'un interrogatoire tendu.