Législative à Belfort: l'abstention en premier choix

Par

Dix candidats se disputent le siège de député laissé vacant par le Républicain (LR) Ian Boucard, dont l’élection a été invalidée par le Conseil constitutionnel. Celui-ci se représente, donnant un air de revanche à ce scrutin, dont les électrices et électeurs se désintéressent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On a beau chercher, parcourir la ville de long en large, quitter les deux ou trois artères principales, attendre sur une place… Rien n’y fait : quasiment aucune affiche, pas de tracts abandonnés sur le trottoir, absence de conversations politiques… Seul l’affichage officiel rappelle aux passants, qui se protègent de la pluie en ce week-end d’hiver, qu’une législative partielle se tient les 28 janvier et 4 février dans la première circonscription du Territoire de Belfort.