Une imposition du patrimoine des ménages à revoir, selon un rapport

Par
Des évolutions du système de prélèvements obligatoires sur le capital des ménages sont nécessaires pour atténuer la dynamique de concentration du patrimoine et limiter les distorsions au détriment du financement de l'économie ou du fonctionnement du marché immobilier, estime le Conseil des prélèvements obligatoires (CPO).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Des évolutions du système de prélèvements obligatoires sur le capital des ménages sont nécessaires pour atténuer la dynamique de concentration du patrimoine et limiter les distorsions au détriment du financement de l'économie ou du fonctionnement du marché immobilier, estime le Conseil des prélèvements obligatoires (CPO).