Pas de contrat Rafale signé lors de la visite de Macron en Egypte

Par
Il n'y aura pas de signature de contrat de vente de Rafale pendant la visite d'Emmanuel Macron en Egypte de dimanche à mardi mais un renforcement n'est pas exclu ultérieurement, a déclaré vendredi une source à la présidence française.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Il n'y aura pas de signature de contrat de vente de Rafale pendant la visite d'Emmanuel Macron en Egypte de dimanche à mardi mais un renforcement n'est pas exclu ultérieurement, a déclaré vendredi une source à la présidence française.

L'Egypte a déjà signé un contrat portant sur 24 de ces avions de combat conçus par Dassault Aviation.

"Il n'est pas exclu que l'Egypte se dote ou complète sa flotte de Rafale dans les semaines ou mois qui viennent mais il n'y aura pas de signature de contrats Rafale" pendant la visite du président français, a déclaré la source.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale