Guadeloupe, radiographie d'un mouvement social

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Guadeloupe est en grève générale depuis 36 jours. Après l'épisode de l'aller-retour d'Yves Jégo, l'envoi de médiateurs venus de métropoles, la rencontre entre le président de la République et les élus ultramarins, l'heure est désormais à la négociation entre le patronat et le LKP, le collectif de 50 associations, syndicats, partis, qui a lancé le mouvement dès décembre. Retour sur l'organisation du LKP, mouvement qui reste très populaire, et sur la violence récurrente du climat social en Guadeloupe.