Une reprise économique poussive, des destructions d'emploi qui persistent, un chômage qui explose: la nouvelle «Note de conjoncture» publiée mercredi 25 mars dans la soirée par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) n'apporte malheureusement que des mauvaises nouvelles. Mais elles étaient pour l'essentiel connues car ces prévisions sont très proches des simulations précédentes de l'institut, établies en décembre 2009 (voir notre article "Reprise: L'indécent cocorico de Nicolas Sarkozy").