Pourquoi Mélenchon a choisi l'escalade

Par

C'est, assure-t-il, le moment du parler « cru et dru ». Jean-Luc Mélenchon a profité du congrès de son Parti de gauche (PG), ce week-end à Bordeaux, pour durcir encore le ton face au PS. Objectif : se positionner sur l'euro et mettre la pression sur le PCF avant les municipales et européennes de 2014.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bordeaux, de notre envoyé spécial