Médicaments : Marisol Touraine exige une enquête

Par et Pascale Pascariello

Après nos révélations sur les liens d'affaires entre d'éminents membres des agences du médicament et les laboratoires pharmaceutiques, la ministre de la santé Marisol Touraine réagit. Face à « l'extrême gravité » des faits rapportés, elle explique à Mediapart avoir demandé à la Haute Autorité de santé et à l'Agence de sécurité du médicament de mener l'enquête. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marisol Touraine réagit et réclame une enquête. Après les révélations de Mediapart sur les liens entre les gendarmes du médicament et les laboratoires pharmaceutiques, la ministre de la santé a expliqué à Mediapart que « si les faits rapportés sont exacts, ils sont inacceptables, et même d'une extrême gravité », estimant que « la transparence est une condition essentielle de la confiance dans notre système de santé ».