Les ravages du Covid-19 dans les Ehpad: colère et dénuement

Plusieurs dizaines de décès sont déjà à déplorer dans les maisons de retraite, lieu de contamination privilégié pour le Covid-19 faute de protections adéquates. Les services de réanimation en tension ne vont pas pouvoir accepter tout le monde et les médecins craignent de devoir gérer des fins de vie difficiles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La grand-mère de Ciruela, 94 ans, réside dans un Ehpad du XVIIIe arrondissement de Paris. Elle souffre de bronchite chronique et de troubles cognitifs. Mardi 24 mars au matin, elle s’est mise à tousser et sa fièvre est montée. « D’après la médecin de l’établissement, le Samu ne se déplacera pour aucun résident, rapporte Ciruela, inquiète comme de nombreux proches de personnes qui vivent en maison de retraite, à l’heure du Covid-19. Ils sont tous confinés dans leur chambre et il n’y aura pas de tests pour tout le monde. Ce qui est difficile, c’est d’imaginer que ma grand-mère puisse souffrir, ou même mourir seule. »