Les circonscriptions où le FN menace

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Officiellement, la ligne est claire à l’UMP. « Il n'y aura pas d'accord avec le Front national, pas de ministres », a prévenu Nicolas Sarkozy, mardi, sur France Info. « Pas d'alliance », « aucune discussion » avec le FN, ont aussi assuré Alain Juppé et Jean-François Copé. Mais que fera l’UMP aux législatives en cas de duel PS/FN ou de triangulaires ? Aux cantonales de mars 2011, l’UMP avait refusé d’appeler à un « front républicain » face au FN (lire nos articles ici et ). Le parti s’était déchiré entre partisans de l'abstention et adeptes du front républicain.