Cahuzac: une commission d'enquête sur l'action du gouvernement

Par

L’Assemblée nationale a approuvé mercredi la création d'une commission d’enquête parlementaire, demandée par l’Union des démocrates et indépendants (UDI) de Jean-Louis Borloo, sur l’action du gouvernement et des services de l’Etat pendant l’affaire Cahuzac.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

L’Assemblée nationale a approuvé mercredi la création d'une commission d’enquête parlementaire, demandée par l’Union des démocrates et indépendants (UDI) de Jean-Louis Borloo, sur l’action du gouvernement et des services de l’Etat pendant l’affaire Cahuzac. L'objet exact de cette commission porte sur « le fonctionnement de l’action du Gouvernement et des services de l’Etat entre le 4 décembre 2012 et le 2 avril 2013 dans la gestion d’une affaire qui a conduit à la démission d’un membre du Gouvernement ».

C'est-à-dire sur la période entre le premier article de Mediapart sur le compte en Suisse du ministre du budget et sa mise en examen quatre mois plus tard. Selon le député UDI Charles de Courson, la commission se penchera notamment sur les demandes du ministre de l’économie, Pierre Moscovici, ce que savait le ministre de l’intérieur et celui de la justice, ainsi que le rôle éventuel de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous