Une affaire d’esclavage moderne est maltraitée par la justice depuis 18 ans

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les lois comme les juridictions sont très souvent en retard sur les évolutions de la société civile qui les entoure. C'est ce que rappelle une affaire d'esclavage moderne traitée de façon désinvolte ou injuste, selon les points de vue, par plusieurs magistrats successifs et cela sur près de deux décennies. Ce dossier vient heureusement de trouver un épilogue provisoire avec une décision salutaire de la chambre sociale de la Cour de cassation qui, le 3 avril, a cassé un arrêt sidérant rendu par la cour d'appel de Versailles en 2016.