Roland-Garros: les preuves d'un gigantesque trafic de billets

Par

Du 28 mai au 11 juin, Roland-Garros sera l'épicentre du tennis mondial. Mais c'est aussi, depuis longtemps, le théâtre d'un trafic généralisé de billets. Mediapart apporte de nouvelles révélations sur l'ampleur de ce détournement de biens publics, sur lequel la justice enquête et auquel ont participé la plupart des dirigeants de la Fédération.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Du dimanche 28 mai au dimanche 11 juin, le stade Roland-Garros va devenir, comme chaque année à la même époque, le temple du tennis planétaire. Deux semaines durant, les meilleurs joueurs du monde vont se battre pour tenter de décrocher l’un des quatre titres les plus convoités, ceux du Grand Chelem. Pour l’organisatrice de ces Internationaux de France, la Fédération française de tennis (FFT), le rendez-vous devrait donc être une fête exceptionnelle.