Soupçons de trahison à la DGSE, deux ex-agents écroués

Par
Les deux ex-agents de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) mis en examen et écroués en décembre dernier pour trahison présumée au profit d'une puissance étrangère ont pu livrer des informations mettant "potentiellement en cause la sécurité de l'Etat" français, a déclaré vendredi la ministre des Armées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les deux ex-agents de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) mis en examen et écroués en décembre dernier pour trahison présumée au profit d'une puissance étrangère ont pu livrer des informations mettant "potentiellement en cause la sécurité de l'Etat" français, a déclaré vendredi la ministre des Armées.