Le gouvernement hausse le ton sur les contrats courts

Par
Le gouvernement n'hésitera pas à recourir au bonus-malus pour limiter le nombre de contrats de travail de courte durée si les entreprises ne règlent pas elles-mêmes le problème, a averti lundi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement n'hésitera pas à recourir au bonus-malus pour limiter le nombre de contrats de travail de courte durée si les entreprises ne règlent pas elles-mêmes le problème, a averti lundi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.