L'Agence anti-corruption se fait les dents sur un cas paradoxal

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le groupe familial de distribution de matériel électrique aux professionnels Sonepar, un leader mondial du secteur, a été mardi la première entreprise à comparaître devant la commission des sanctions de l'Agence française anticorruption (AFA).