L’Eglise face à ses divisions

Par Mathieu Périsse, Daphné Gastaldi et Mathieu Martiniere (We Report)

Alors que le procureur de la République de Lyon doit se prononcer sur « l’affaire Barbarin » au terme de l’enquête préliminaire, le clergé affiche une unité de façade. Mais, en interne, des prêtres ne cachent plus leurs désaccords avec la hiérarchie et sa gestion des scandales de pédophilie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 « Désolé, mais mon devoir de réserve ne me permet pas de répondre à vos interrogations. » Le refus est poli, mais clair. Comme beaucoup de ses confrères que nous avons tenté de contacter, ce prêtre du diocèse de Lyon préfère éluder nos questions. Pas un commentaire sur les affaires de pédophilie qui ont secoué l’Église de France depuis plus de six mois. La loyauté envers l’évêque passe avant tout, et le linge sale se lave en famille. Voilà pour les apparences.