Benalla a touché en mai l'intégralité de son salaire

Par
Alexandre Benalla, dont les agissements le 1er mai ont été sanctionnés par l'Elysée d'une mise à pied de 15 jours et d'une retenue sur salaire, a touché l'intégralité de son traitement en mai, a déclaré mercredi Patrick Strzoda, qui précise que cette sanction sera effective dans le cadre de la procédure de licenciement engagée à l'encontre de l'ex-chargé de mission.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Alexandre Benalla, dont les agissements le 1er mai ont été sanctionnés par l'Elysée d'une mise à pied de 15 jours et d'une retenue sur salaire, a touché l'intégralité de son traitement en mai, a déclaré mercredi Patrick Strzoda, qui précise que cette sanction sera effective dans le cadre de la procédure de licenciement engagée à l'encontre de l'ex-chargé de mission.