Macron-Benalla: «Concentrer trop de pouvoir, c’est aussi être très vulnérable»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mise en place de deux commissions d’enquête parlementaires, l'une à l'Assemblée, l'autre au Sénat, une haute administration qui dénonce les agissements au sommet du pouvoir, le journalisme réhabilité comme un véritable contre-pouvoir… l’affaire Benalla démontre-t-elle la bonne santé de nos institutions ?