Une usine en France: quand le repreneur défaille, nouvelles inquiétudes sur l’emploi

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 2016, nous avions mené la chronique d’une « usine en France », suivant la fermeture puis la reprise du site de robinetterie industriel Pentair, dans la commune de Ham, dans la Somme. Le groupe qui s’était porté à son secours, Altifort, vient d’être placé en redressement judiciaire, ce qui fragilise tout l’édifice, à peine plus de trois ans après une longue bataille des ouvriers pour sauver leur emploi (lire cet article sur « le combat des Sapag »).