EELV mise sur les européennes pour se refaire une santé

Par

À Strasbourg, les journées d’été d’Europe Écologie-Les Verts ont été l’occasion pour le parti de lancer ses militants dans la bataille des élections européennes. Dans une passe difficile, EELV compte sur un scrutin qui lui est historiquement plutôt favorable pour se repositionner comme force politique autonome.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Officiellement, les journées d’été ont eu lieu à Strasbourg pour le symbole européen. Officieusement, les écologistes n’étaient pas mécontents que la venue de leurs collègues verts allemands, belges ou polonais vienne étoffer les troupes françaises. Car c’était bien le double enjeu des journées d’été d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) qui ont débuté le 23 août : faire de l’Europe l’occasion de se rassembler et de se repositionner, dans un contexte de parti sorti très affaibli du dernier quinquennat.