Noël Mamère claque la porte des Verts

Par

Dans un entretien au Monde, le maire de Bègles et député de Gironde dénonce un parti « prisonnier de ses calculs et de ses clans ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je ne vois pas très bien l'utilité des écologistes dans la majorité », déclare Noël Mamère dans un entretien au Monde. Le poids lourd d'Europe Écologie-Les Verts a décidé de quitter son parti politique, après 15 années passées dans ses rangs. Il part « sans regret, sans émotions particulières », en lâchant : « Je ne reconnais pas le parti que j’ai représenté à la présidentielle de 2002. » Il souhaite néanmoins rester dans le groupe écologiste à l'Assemblée nationale et ne l'abandonnera que si on le lui demande. Le maire de Bègles se montre solidaire de Pascal Durand, qui a, selon lui, été traité de manière « humiliante ».