Cinq semaines pour un accord de reprise d'Ascoval, déclare Le Maire

Par
Le gouvernement se donne cinq semaines pour parvenir à un accord de reprise de l'ancienne aciérie de Vallourec de Sainte-Saulve (Nord), en redressement judiciaire depuis janvier, par le groupe Altifort, a déclaré mardi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement se donne cinq semaines pour parvenir à un accord de reprise de l'ancienne aciérie de Vallourec de Sainte-Saulve (Nord), en redressement judiciaire depuis janvier, par le groupe Altifort, a déclaré mardi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire.