Attaque à Paris: la droite et l’extrême droite tentent déjà d’en profiter

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier ministre, le ministre de l’intérieur et la maire de Paris sont arrivés sur place en début d’après-midi. C’est ici, dans le XIe arrondissement de la capitale, à proximité de la rue Nicolas-Appert où se trouvaient les anciens locaux de Charlie Hebdo, que deux personnes travaillant à la société de production Premières Lignes ont été gravement blessées, vendredi 25 septembre, dans une attaque à l’arme blanche perpétrée par un homme qui a pris la fuite, avant d’être arrêté place de la Bastille.