Au Sénat, Les Républicains veulent prouver qu’ils existent encore 

Par

Les Républicains devraient conserver une majorité confortable au Sénat à l’issue du scrutin de dimanche. À moins de deux ans de la présidentielle, le parti de Christian Jacob souhaite y incarner le « contre-pouvoir » à Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à une majorité présidentielle qui lui a pris ses idées, plusieurs de ses figures et une partie de ses électeurs, la droite Les Républicains (LR) ne saurait bouder ce plaisir : elle est encore majoritaire au Sénat et devrait le rester pour les trois prochaines années. Le renouvellement de 172 des 348 sièges de sénateurs, prévu dimanche 27 septembre, ne bouleversera pas, selon toute vraisemblance, les équilibres de la Chambre haute.